La Crique des Amoureux pleure !

Publié le par Graine D'Océan

Mardi 1er octobre 2019 :

Sortie à la Crique des Amoureux (Guidel)

Coef 107, Averses et Vent N/O

Avec un couple Amoureux ... de la Biodiversité marine des estrans rocheux !!!Avec un couple Amoureux ... de la Biodiversité marine des estrans rocheux !!!

Avec un couple Amoureux ... de la Biodiversité marine des estrans rocheux !!!

Commençons par la magie des estrans, nous finirons par les larmes !!!

Sur les 26 kms de côtes entre Larmor et Guidel, la Crique des Amoureux est connue pour ses récifs d'Hermelles. Sur les 26 kms de côtes entre Larmor et Guidel, la Crique des Amoureux est connue pour ses récifs d'Hermelles.
Sur les 26 kms de côtes entre Larmor et Guidel, la Crique des Amoureux est connue pour ses récifs d'Hermelles. Sur les 26 kms de côtes entre Larmor et Guidel, la Crique des Amoureux est connue pour ses récifs d'Hermelles.

Sur les 26 kms de côtes entre Larmor et Guidel, la Crique des Amoureux est connue pour ses récifs d'Hermelles.

Ces architectures, ressemblant à des nids d'Abeilles, sont bâties par des petits vers marins, véritables professionnels de la bio-construction. À base de grains de sable "calibrés" et agglomérés avec du mucus, ils se fabriquent chacun leur tube, les uns contre les autres, pour former ces récifs artistiques mais très fragiles.

Sachez les reconnaître pour ne pas les piétiner !!!

Un long couloir ensablé accueille aussi une multitude d'espèces marines vivant à différents niveauxUn long couloir ensablé accueille aussi une multitude d'espèces marines vivant à différents niveaux

Un long couloir ensablé accueille aussi une multitude d'espèces marines vivant à différents niveaux

Une marée de 107 permet d'approcher la faune de l'infra-littoral, mais les conditions climatiques enrayent parfois certaines découvertes ; comme ce jour-là : une heure avant l'étale, la mer était restée à mi-chemin dans ce couloir, poussée par un fort vent de mer !

Nous nous sommes attardés auprès d'une belle Etoile glaciaire (Marthasterias glacialis), peut-être une naufragée ?

Nous nous sommes attardés auprès d'une belle Etoile glaciaire (Marthasterias glacialis), peut-être une naufragée ?

Voulez-vous faire sa connaissance ?

Notre Étoile de mer est un Échinoderme, du grec "peau épineuse".

Sa forme est pentaradiée c'est-à-dire de symétrie d'ordre 5.

Sa face dorsale porte de nombreuses épines et au centre se tient l'anus.

La petite tâche rose vif constitue la plaque madréporique par laquelle l'eau pénètre puis circule dans le système aquifère (= système hydraulique de locomotion).

Sa face ventrale montre les organes de locomotion : les podia ou pieds ambulacraires actionnés par ce système hydraulique. A leur extrémité, des "ventouses" permettent à notre Étoile de faire la danseuse ou l'équilibriste quand elle veut nous épater !!!

Au bout de chaque bras, un podia modifié contenant des cellules photosensibles agit comme "un œil rudimentaire" permettant à l'animal de se repérer et peut-être aussi repérer ses proies.

N'oublions pas sa taille impressionnante (jusqu'à 80 cm) et sa grande capacité à se régénérer : un bras mutilé peut reproduire un animal complet !

Eh oui, on ne se débarrasse pas d'elle comme ça !!!

Ce n'est biensûr qu'une approche simplifiée de cette belle créature !!!

Les vents de mer ramènent parfois de curieux naufragés :

Un os de Seiche (coquille interne), colonisé par des Hydraires, s'est échoué dans une cuvette rocheuse ...Un os de Seiche (coquille interne), colonisé par des Hydraires, s'est échoué dans une cuvette rocheuse ...
Un os de Seiche (coquille interne), colonisé par des Hydraires, s'est échoué dans une cuvette rocheuse ...Un os de Seiche (coquille interne), colonisé par des Hydraires, s'est échoué dans une cuvette rocheuse ...

Un os de Seiche (coquille interne), colonisé par des Hydraires, s'est échoué dans une cuvette rocheuse ...

Quelques précisions s'imposent :

Les Hydraires font partie de l'embranchement des Cnidaires au même titre que les Anémones, les Coraux, les Méduses ...

Ici, il s'agit d'Obelia geniculata (du latin, geniculata=noueux).

La colonie est facilement identifiable grâce à ses fins stolons sur lesquelles se dressent des "tiges" en zigzag non ramifiées. Celles-ci portent des polypes : certains auront la fonction de nutrition (filtrer le zooplancton, les Cnidaires étant carnivores) et d'autres, celle de la reproduction.

Venons-en aux naufragés indésirables :

les Larmes de Sirène noyées dans la laisse de mer ne sont pas visibles au 1er coup d'oeil alors que les oiseaux et les poissons les détectent tout de suite comme nourriture, hélas empoisonnée !!!

les Larmes de Sirène noyées dans la laisse de mer ne sont pas visibles au 1er coup d'oeil alors que les oiseaux et les poissons les détectent tout de suite comme nourriture, hélas empoisonnée !!!

Ce qui est triste et tragique :

Les Larmes de Sirène (nurdles en anglais) sont des granulés de plastique ... d'origine industrielle et issus de la pétrochimie ... qui servent à fabriquer toute notre panoplie d'objets en plastique.

Lorsque, malheureusement, un accident lié au transport de ces billes se produit, celles-ci prennent un tout autre chemin que celui de la transformation : celui qui les conduira inévitablement dans les Océans via les caniveaux, cours d'eau, rivières ...

Il suffit d'un trou dans un de ces sacs pour libérer des milliers de granulés de plastique !!!!

Il suffit d'un trou dans un de ces sacs pour libérer des milliers de granulés de plastique !!!!

Prises pour des œufs, elles feront le régal de certaines espèces aquatiques et finiront dans leur estomac, non digérées angry !!!

Sachant qu'elles concentrent les polluants chimiques (par affinité moléculaire), elles sont donc un poison doublement mortel !!!

Ces billes meurtrières de taille si insignifiante ... les voyez-vous ?

Ces billes meurtrières de taille si insignifiante ... les voyez-vous ?

Mêlées à d'autres macro plastiques échoués également, elles font bon ménage !!!

Mêlées à d'autres macro plastiques échoués également, elles font bon ménage !!!

 

Un morceau de plastique de 5mm = un macro plastique

Il se fragmente ==> en nombreux micro-plastiques

qui se fragmentent ==> en + petits et + nombreux nano-plastiques

qui deviennent invisibles ...

... et s'incrustent partout, donc RASSUREZ-VOUS !!! 

Il n'y a pas que les animaux qui les mangent ... cheeky

 

Jadis, le plastique était fantastique yes

Aujourd'hui, il est dramatique !!! crying

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article