Les soirées de juin sur l'estran en duo

Publié le par Graine D'Océan

Graine d'Océan organise régulièrement et toute l'année des sorties pour Découvrir Le Littoral Autrement qu'en le consommant !!!

Ces sorties sont ouvertes à tous mais il arrive parfois que faute de participant, nous, Lysiane et Pierre, nous retrouvions tout seuls. 

C'est le cas pour les deux sorties suivantes mais le petit +, c'est que les sites proposés étaient nouveaux sur la liste, donc très motivants à explorer, et faites en début de soirée (ça c'est possible en juin sans problème) !!!

Mercredi 12 juin 2019 :

Sortie à la Basse Kaleri (Larmor/plage),

Coef 61, Mer basse à 19h43,

Quelques moutons dans le ciel accompagnent donc ...

 

... Lysiane et Pierre... Lysiane et Pierre

... Lysiane et Pierre

Si vous connaissez le front de mer de Larmor-plage avec son enfilade de restaurants, ... eh bien le site rocheux lui fait face !

Un petit détail sur nos découvertes en duo :

Même si les animaux marins les plus communs du bord de mer pourraient nous sembler encore plus communs au bout de quelques petites années de découverte, nous y prêtons une attention particulière ...

Par exemple, sur ce site, les Bigorneaux (Littorina littorea) sont particulièrement gros (ici presque 3cm) comparés à ceux de l'Anse du Stole à Lomener ... et puis cette Etoile commune (Asterias rubens) que nous observerons en détail à la loupe !Par exemple, sur ce site, les Bigorneaux (Littorina littorea) sont particulièrement gros (ici presque 3cm) comparés à ceux de l'Anse du Stole à Lomener ... et puis cette Etoile commune (Asterias rubens) que nous observerons en détail à la loupe !

Par exemple, sur ce site, les Bigorneaux (Littorina littorea) sont particulièrement gros (ici presque 3cm) comparés à ceux de l'Anse du Stole à Lomener ... et puis cette Etoile commune (Asterias rubens) que nous observerons en détail à la loupe !

Les crabes minuscules auront aussi toute notre attention. On pense souvent à des crabes verts juvéniles mais il n'en n'est rien : s'il s'agit du Grapse sanguin (Hemigrapsus sanguineus) c'est un crabe invasif originaire du Nord Ouest du Pacifique observé une première fois en Bretagne en juillet 2016 à Ploubazlanec (22).Les crabes minuscules auront aussi toute notre attention. On pense souvent à des crabes verts juvéniles mais il n'en n'est rien : s'il s'agit du Grapse sanguin (Hemigrapsus sanguineus) c'est un crabe invasif originaire du Nord Ouest du Pacifique observé une première fois en Bretagne en juillet 2016 à Ploubazlanec (22).

Les crabes minuscules auront aussi toute notre attention. On pense souvent à des crabes verts juvéniles mais il n'en n'est rien : s'il s'agit du Grapse sanguin (Hemigrapsus sanguineus) c'est un crabe invasif originaire du Nord Ouest du Pacifique observé une première fois en Bretagne en juillet 2016 à Ploubazlanec (22).

Ce banc d'alevins piégé dans une cuvette rocheuse aura t-il la chance de s'épanouir jusqu'à l'âge adulte quand on connaît le nombre potentiel de prédateurs à l'affût ?Ce banc d'alevins piégé dans une cuvette rocheuse aura t-il la chance de s'épanouir jusqu'à l'âge adulte quand on connaît le nombre potentiel de prédateurs à l'affût ?

Ce banc d'alevins piégé dans une cuvette rocheuse aura t-il la chance de s'épanouir jusqu'à l'âge adulte quand on connaît le nombre potentiel de prédateurs à l'affût ?

Les Tuniciers nous émerveilleront quoi qu'il arrive, raison de plus pour bien repositionner les pierres du bon côté, sinon Adieu Tapis de Fleurs ou d'Etoiles !!!Les Tuniciers nous émerveilleront quoi qu'il arrive, raison de plus pour bien repositionner les pierres du bon côté, sinon Adieu Tapis de Fleurs ou d'Etoiles !!!
Les Tuniciers nous émerveilleront quoi qu'il arrive, raison de plus pour bien repositionner les pierres du bon côté, sinon Adieu Tapis de Fleurs ou d'Etoiles !!!

Les Tuniciers nous émerveilleront quoi qu'il arrive, raison de plus pour bien repositionner les pierres du bon côté, sinon Adieu Tapis de Fleurs ou d'Etoiles !!!

Cette Tomate de mer (Actinia equina) nous a quelque peu interloqués avec sa colonne rayée : et pour cause, il s'agit d'une Anémone de mer endémique de Méditérranée ! Alors continuons d'ouvrir grands les yeux !!!

Cette Tomate de mer (Actinia equina) nous a quelque peu interloqués avec sa colonne rayée : et pour cause, il s'agit d'une Anémone de mer endémique de Méditérranée ! Alors continuons d'ouvrir grands les yeux !!!

Autre découverte intrigante en retournant une pierre : ce ver enroulé en spirale pourrait être un Amphitritides gracilis délogé de son tube fait en débris coquilliers. Autre découverte intrigante en retournant une pierre : ce ver enroulé en spirale pourrait être un Amphitritides gracilis délogé de son tube fait en débris coquilliers.

Autre découverte intrigante en retournant une pierre : ce ver enroulé en spirale pourrait être un Amphitritides gracilis délogé de son tube fait en débris coquilliers.

Pour nous, une Découverte de l'Estran rime avec Surprise et Mystère

et surtout l'Envie d'en savoir plus pour Mieux Communiquer ...

Que nous réserve le site des Mouettes, à quelques pas, le lendemain ?...

Jeudi 13 juin 2019 :

Sortie aux Mouettes (Larmor/plage),

Coef 67, Mer basse à 20h44

Les moutons sont toujours là et aussi ...

... Lysiane et Pierre.... Lysiane et Pierre.

... Lysiane et Pierre.

Ce site nouvellement exploré fait partie de l'Anse de Kerguelen à Larmor-plage et se trouve tout proche de l'hôtel "Les Mouettes", d'où le nom que nous lui avons attribué !

Nous pouvons dire que nous sommes partis en reconnaissance de terrain car ce site fera l'objet d'un inventaire lors d'une sortie OBCE avec Bretagne Vivante.

Voici un petit menu de découvertes qui donne envie de revenir :

Limace celtique (Onchidella celtica) sur un lit de Laitue fraîche (Ulva sp.)

Limace celtique (Onchidella celtica) sur un lit de Laitue fraîche (Ulva sp.)

  Lièvre de mer (Aplysia punctata) et son nid de spaghettis (sa ponte biensûr) ; On peut apercevoir son petit oeil blanc tout rond (trouvez la tête et vous trouverez l'oeil) !!! Sur la photo du bas, on peut observer la partie interne blanche d'un des parapodes bien dessiné en forme de voile ainsi que les branchies de couleur crème ... c'est plutôt rare de voir ces détails naturellement car notre Limace nous aurait envoyé son nuage d'encre rouge pour se protéger !!!  Lièvre de mer (Aplysia punctata) et son nid de spaghettis (sa ponte biensûr) ; On peut apercevoir son petit oeil blanc tout rond (trouvez la tête et vous trouverez l'oeil) !!! Sur la photo du bas, on peut observer la partie interne blanche d'un des parapodes bien dessiné en forme de voile ainsi que les branchies de couleur crème ... c'est plutôt rare de voir ces détails naturellement car notre Limace nous aurait envoyé son nuage d'encre rouge pour se protéger !!!
  Lièvre de mer (Aplysia punctata) et son nid de spaghettis (sa ponte biensûr) ; On peut apercevoir son petit oeil blanc tout rond (trouvez la tête et vous trouverez l'oeil) !!! Sur la photo du bas, on peut observer la partie interne blanche d'un des parapodes bien dessiné en forme de voile ainsi que les branchies de couleur crème ... c'est plutôt rare de voir ces détails naturellement car notre Limace nous aurait envoyé son nuage d'encre rouge pour se protéger !!!

Lièvre de mer (Aplysia punctata) et son nid de spaghettis (sa ponte biensûr) ; On peut apercevoir son petit oeil blanc tout rond (trouvez la tête et vous trouverez l'oeil) !!! Sur la photo du bas, on peut observer la partie interne blanche d'un des parapodes bien dessiné en forme de voile ainsi que les branchies de couleur crème ... c'est plutôt rare de voir ces détails naturellement car notre Limace nous aurait envoyé son nuage d'encre rouge pour se protéger !!!

De dessous les pierres et du sable émerge une multitude de "filaments roses" ? Etrange, non ? Et surtout difficile à  identifier ! La première réaction est de creuser pour voir qui se cache sous le sable ; rien puisque les mystérieuses créatures s'enfoncent davantage ! Donc, il faut chercher dans les livres, sur internet mais ça peut prendre du temps ! En fait, il s'agit des tentacules de vers vivant dans le sable et captant des particules organiques en suspension pour se nourrir !De dessous les pierres et du sable émerge une multitude de "filaments roses" ? Etrange, non ? Et surtout difficile à  identifier ! La première réaction est de creuser pour voir qui se cache sous le sable ; rien puisque les mystérieuses créatures s'enfoncent davantage ! Donc, il faut chercher dans les livres, sur internet mais ça peut prendre du temps ! En fait, il s'agit des tentacules de vers vivant dans le sable et captant des particules organiques en suspension pour se nourrir !
De dessous les pierres et du sable émerge une multitude de "filaments roses" ? Etrange, non ? Et surtout difficile à  identifier ! La première réaction est de creuser pour voir qui se cache sous le sable ; rien puisque les mystérieuses créatures s'enfoncent davantage ! Donc, il faut chercher dans les livres, sur internet mais ça peut prendre du temps ! En fait, il s'agit des tentacules de vers vivant dans le sable et captant des particules organiques en suspension pour se nourrir !

De dessous les pierres et du sable émerge une multitude de "filaments roses" ? Etrange, non ? Et surtout difficile à identifier ! La première réaction est de creuser pour voir qui se cache sous le sable ; rien puisque les mystérieuses créatures s'enfoncent davantage ! Donc, il faut chercher dans les livres, sur internet mais ça peut prendre du temps ! En fait, il s'agit des tentacules de vers vivant dans le sable et captant des particules organiques en suspension pour se nourrir !

Un Spirographe (Sabella spallanzanii) peut en cacher un autre ! Heureux de les rencontrer surtout à petit coef ! C'est un ver annelé tubicole qui vit dans un tube souple fait de mucus et de vase et c'est le plus grand ver de nos côtes !!!Un Spirographe (Sabella spallanzanii) peut en cacher un autre ! Heureux de les rencontrer surtout à petit coef ! C'est un ver annelé tubicole qui vit dans un tube souple fait de mucus et de vase et c'est le plus grand ver de nos côtes !!!

Un Spirographe (Sabella spallanzanii) peut en cacher un autre ! Heureux de les rencontrer surtout à petit coef ! C'est un ver annelé tubicole qui vit dans un tube souple fait de mucus et de vase et c'est le plus grand ver de nos côtes !!!

Ce banc d'Hermelles (Sabellaria alveolata) en début de construction deviendra peut-être ce petit récif, à l'allure de nid d'Abeilles (pris à la Crique des Amoureux, à Guidel) à condition qu'il ne soit pas piétiné à chaque marée basse !!! Ce sont des vers marins ...Ce banc d'Hermelles (Sabellaria alveolata) en début de construction deviendra peut-être ce petit récif, à l'allure de nid d'Abeilles (pris à la Crique des Amoureux, à Guidel) à condition qu'il ne soit pas piétiné à chaque marée basse !!! Ce sont des vers marins ...

Ce banc d'Hermelles (Sabellaria alveolata) en début de construction deviendra peut-être ce petit récif, à l'allure de nid d'Abeilles (pris à la Crique des Amoureux, à Guidel) à condition qu'il ne soit pas piétiné à chaque marée basse !!! Ce sont des vers marins ...

Quelques Anémones de mer aussi belles que voraces : Anémone verte (Anemonia viridis) aux tentacules teintés de mauve. Les Anémones Gemme (Aulactinia verrucosa) sont parfois nombreuses dans une même cuvette  et presque invisibles, n'est-ce pas ?;   Le Dalhia de mer est particulièrement imposant, vorace et solitaire, avec à sa droite 2 Tomates de mer (Actinia equina).
Quelques Anémones de mer aussi belles que voraces : Anémone verte (Anemonia viridis) aux tentacules teintés de mauve. Les Anémones Gemme (Aulactinia verrucosa) sont parfois nombreuses dans une même cuvette  et presque invisibles, n'est-ce pas ?;   Le Dalhia de mer est particulièrement imposant, vorace et solitaire, avec à sa droite 2 Tomates de mer (Actinia equina).
Quelques Anémones de mer aussi belles que voraces : Anémone verte (Anemonia viridis) aux tentacules teintés de mauve. Les Anémones Gemme (Aulactinia verrucosa) sont parfois nombreuses dans une même cuvette  et presque invisibles, n'est-ce pas ?;   Le Dalhia de mer est particulièrement imposant, vorace et solitaire, avec à sa droite 2 Tomates de mer (Actinia equina).

Quelques Anémones de mer aussi belles que voraces : Anémone verte (Anemonia viridis) aux tentacules teintés de mauve. Les Anémones Gemme (Aulactinia verrucosa) sont parfois nombreuses dans une même cuvette et presque invisibles, n'est-ce pas ?; Le Dalhia de mer est particulièrement imposant, vorace et solitaire, avec à sa droite 2 Tomates de mer (Actinia equina).

Sur le sable, une ponte de Natice, en forme de ruban ; la Natice est ce gros escargot beige/rose qui vit enfoui dans le sable. C'est un Gastéropode carnivore très friand de bivalves fouisseurs (vivant dans le sable aussi !)Sur le sable, une ponte de Natice, en forme de ruban ; la Natice est ce gros escargot beige/rose qui vit enfoui dans le sable. C'est un Gastéropode carnivore très friand de bivalves fouisseurs (vivant dans le sable aussi !)

Sur le sable, une ponte de Natice, en forme de ruban ; la Natice est ce gros escargot beige/rose qui vit enfoui dans le sable. C'est un Gastéropode carnivore très friand de bivalves fouisseurs (vivant dans le sable aussi !)

Ce site rempli de merveilles est très accessible et donc

très visité, l'été, par de nombreux pieds !

Du fait de la présence d'Hermelles, nous le suivrons attentivement ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article